Post Image

Intelligence artificielle et éducation : un couple amené à se développer

Les techniques de l’intelligence artificielle permettent l’exécution par des machines de certains processus cognitifs qui semblaient jusqu’alors être l’apanage du cerveau humain. Elle imite son fonctionnement dans de nombreuses tâches ; sa grande puissance réside dans sa capacité à mémoriser et analyser beaucoup plus d’informations que les êtres humains.

Bref historique de l’intelligence artificielle

On doit les premiers travaux sur l’intelligence artificielle à Alan Turing qui, dès 1936, eut l’idée de créer une « machine universelle » qui serait capable d’utiliser toutes les fonctions mathématiques calculables. Fort connu pour avoir « craqué » des codes allemands pendant la Seconde Guerre mondiale, il est l’inventeur d’un calculateur que l’on peut considérer comme l’ancêtre du premier ordinateur. En 1950, dans l’article « Computing Machinery and Intelligence », Alan Turing s’interrogeait déjà sur la possibilité que des machines puissent penser. Mais c’est John McCarthy qui inventera le terme d’intelligence artificielle en 1955.

Depuis le milieu du 20e siècle, les progrès ont été continus, même si les années de 1973 à 1981 ont été plutôt décevantes, les résultats obtenus étant très nettement en dessous des espérances. Il a fallu attendre 2011 pour voir apparaître les premiers assistants personnels intelligents, et l’année 2018 pour qu’une machine réussisse un test de lecture et de compréhension en devançant les humains les plus performants dans ce domaine.

L’intelligence artificielle est désormais intimement liée à toutes nos activités et elle repousse, chaque jour, un peu plus ses limites. C’est l’assistant personnel qui, après avoir conquis les Américains, est arrivé dans nos foyers pour gérer la domotique, répondre à toutes nos questions ou passer nos commandes. Dans le domaine automobile, elle devient capable de prendre le contrôle de notre véhicule. Dans le secteur de l’industrie médicale, elle au cœur de la médecine des années à venir.

L’intelligence artificielle au service de l’éducation

En pénétrant le domaine de l’éducation, l’intelligence artificielle permet de personnaliser l’enseignement, en le rendant compatible avec le rythme des apprenants. C’est ce qu’on appelle l’apprentissage adaptatif, ou « adaptative learning ». Cette technique est un formidable outil pour lutter contre l’échec scolaire en évitant le décrochage de certains étudiants en difficulté qui, avec une méthode traditionnelle, se sentent lâchés en cours de route, et abandonnent.

Grâce aux multiples données enregistrées et compilées par l’ordinateur, comme la durée des sessions ou la fréquence des visites sur le site, il est possible de repérer le degré d’attention de l’élève, ses aptitudes et le niveau des connaissances qu’il a réellement acquises. Les lacunes peuvent alors être compensées par des séances de révisions, qui permettent une meilleure mémorisation à long terme.

On s’aperçoit également que l’interactivité entre l’élève et la machine est plus facile que celle entre l’élève et l’enseignement. L’apprenant hésite moins à poser des questions, à revoir plusieurs fois la même séquence s’il n’a pas tout compris. Il n’est alors plus soumis à un éventuel jugement de valeur, et il acquiert ainsi une meilleure confiance en lui. C’est ainsi que le rôle de l’enseignant évolue. Il tend à devenir un coach plus qu’un éducateur, en apportant à l’élève la dimension sociale qu’une machine ne pourra jamais lui donner.

L’intelligence artificielle au service de votre école

C’est toute la puissance de l’intelligence artificielle qui est mise à profit dans le produit Miracle. Elle est conçue pour assister les commerciaux dans l’acquisition de nouveaux étudiants. Avec une compilation rapide de toutes les données disponibles, elle améliore notablement leur productivité, et elle augmente le taux de conversion. L’intelligence artificielle Miracle peut analyser des centaines de critères pour élaborer le meilleur processus de vente, un message parfaitement adapté au public ciblé, et une communication d’une grande qualité.

Suivant
Intelligence Artificielle pour acquérir des nouveaux étudiants – Innovation Education digital Days #1
Comments are closed.